Expériences de pyrénéisme...

Balaïtous / Arête Nord Occidentale


Ouverte par: H. Lamathe, H. Le Breton et J. Senmarin le 8 Août 1932
Difficulté: D / 500 mètres.
Equipement: Montagne (friends, coinceurs…). On avait pris 10 friends, dont le n*3 de Camelot et 2 Omega Pacific dont on s'est bien servi. Quelques câblés utiles. En revanche, marteau/pitons inutiles. Piolet recommandé cette année (on l'avait et ne l'avons pas regrêté).
Topos: Passages Pyrénéens: 096, et sur le blog de Jean-Pierre Pujolle.

- Ma plus belle course d'arête montagne. J'ai bien aimé le fait qu'il restait beaucoup de neige. Ça donnaît une ambiance particulière, presque alpine, mais dans les Pyrénées.
- approche assez rapide (1h30) en longeant les crêtes de la Garenerre.
- voie peu équipée: on n'a vu que 6 pitons dans la voie, dont 4 vers la plaque Fauchay.
- vue magnifique du sommet: Ossau, Palas, Vignemale, Taillon, Pic du Midi de Bigorre, Néouvielle...
- descente du Balaitous par la Grande Diagonale un peu fastidieuse.
- Recherche d'itinéraire: il est assez facile à suivre. Départ de la course et passage sous les 2 gendarmes évidents. Les 2 rappels de l'aiguille Lamathe ne posent aucun problème. On a juste un peu hésité au niveau de la deuxième aiguille après la Lamathe. Fallait-il la gravir? On l'a fait sans pb, puis redescendue en rappel également. Et deuxième moment d'hésitation avant le bastion final: "mais où est cette dalle Fauchay?". On a suivi notre instinct et on a bien trouvé les 4 pitons dont parle Jean-Pierre Pujolle dans son topo/blog.
- PS: accueil très chaleureux des gardiens Sandrine et Peio au refuge du Larribet.