Expériences de pyrénéisme...

Chamonix / Aiguille du Midi / Face sud - Voie Rébuffat Baquet


Ouverte par: M. Baquet et G. Rébuffat, 13 juillet 1956.
Difficulté: TD / 200 mètres.
Equipement: Montagne (friends, coinceurs…).
Topo: 100 plus de Belles de Rébuffat

2010/06/13: Gravie avec Guy Mévellec.
- La voie est un véritable bijou. Granit rouge. La chaleur de la face Sud, avec une marche d'approche de féniant.
- L'itinéraire est très logique et suit une ligne de faiblesse depuis le pied de la paroi en zigzagant au début entre 2 toits. Il y a deux variantes au départ. Nous avons pris la plus dure (côtée 6a et qui m'a donné du fil à retordre). Il existe également différentes manières de sortir de la voie. Nous nous sommes arrêtés à une longueur du sommet pour cause de neige (et de glace dans les fissures de la variante choisie).
- Axes de progrès:
* J'ai un peu loosé sur la 1ere longueur en 6a. J'ai voulu la passer en force (passage en A1 que j'ai désescaladé en n'étant en tension que sur un friend qui a tenu). J'aurais du bétonné le pas, puis me reposer avant de repartir (ce que j'ai fait sous l'implusion de Guy).
* Les rappels sont décallés à la descente. Je n'en avais jamais fait. Pour cela, il faut descendre la l'aplombs, puis se décaller une fois qu'on est à la bonne hauteur.
* Passer à l'OHM à Chamonix avant toutes les courses du coin pour avoir des topos (photocopies) et bien connaître les conditions.
- Difficulté globale: le premier ressaut en 6a me paraît sous-côté. Le reste est assez facile.
- Matériel: il y a pas mal de pitons dans la voie et les relais sont équipés. Prendre tout de même du matériel pour compléter l'équipement.
- Forme: on sent l'altitude. C'est une super course pour s'acclimater au rocher et à l'altitude avant d'envisager d'autres courses plus longues/engagées.
- On a eu la chance d'être seuls ce jour là dans la voie, alors qu'elle est très souvent assez parcourue.

Quel souvenir !!!